Une étude brésilienne estime que le cannabidiol soulage l’épuisement du personnel soignant pendant la pandémie.

Selon une étude publiée en ligne le 13 août dans JAMA Network Open, la thérapie au cannabidiol (CBD) a réduit les symptômes de burnout et d’épuisement émotionnel chez les professionnels de la santé travaillant avec des patients atteints du COVID-19, pendant la pandémie.

José Alexandre S. Crippa, Ph.D., de la faculté de médecine Ribeirão Preto de l’Université de São Paulo au Brésil, et ses collègues ont examiné la sécurité et l’efficacité de la thérapie CBD pour la réduction des symptômes d’épuisement émotionnel et de burnout dans un essai clinique randomisé impliquant 120 professionnels de santé de première ligne travaillant avec des patients atteints de COVID-19. L’analyse de l’efficacité a porté sur 118 participants (59 dans chaque bras).

Les chercheurs ont constaté que les scores de la sous-échelle d’épuisement émotionnel du Maslach Burnout Inventory étaient significativement plus bas aux jours 14, 21 et 28 dans le groupe de traitement (différence moyenne, 4,14, 4,34 et 4,01 points, respectivement). Des effets indésirables graves ont été observés chez cinq participants, tous dans le groupe de traitement, dont quatre cas d’élévation des enzymes hépatiques et un cas de pharmaco dermie grave. Le traitement au CBD a été interrompu dans deux de ces cas (l’un avec une élévation critique des enzymes hépatiques et l’autre avec une pharmaco dermie sévère) ; ces participants ont eu un rétablissement complet.

Le cannabidiol peut agir comme un agent efficace pour la réduction des symptômes d’épuisement professionnel au sein d’une population ayant des besoins importants en matière de santé mentale dans le monde entier”, écrivent les auteurs. “Cependant, il est nécessaire d’équilibrer les avantages avec les effets indésirables potentiels lors de la prise de décisions concernant l’utilisation de ce composé.”

Précisions. Plusieurs auteurs ont concédé avoir des liens financiers avec l’industrie pharmaceutique. Plusieurs auteurs ont déclaré avoir des brevets pour des composés, y compris une composition pharmaceutique orale, contenant des cannabinoïdes et des composés de cannabidiol fluorés.