Le marché légal du cannabis en Grande-Bretagne explose grâce à la demande du Covid

(Avec AFP)

Le marché légal du cannabis en Grande-Bretagne a explosé pendant la pandémie de coronavirus pour devenir le deuxième plus important après celui des États-Unis. Les consommateurs se précipitent pour soulager les symptômes liés au Covid, selon les experts du secteur.

Le CBD est présenté comme ayant des propriétés relaxantes et anti-inflammatoires, mais les experts affirment que le marché a longtemps souffert de questions sur son efficacité et d’un manque de réglementation.

L’Agence britannique des normes alimentaires réglemente désormais le secteur et sa commercialisation, après que l’Union européenne a classé le CBD comme “novel food” (innovation alimentaire) en 2019.

Ces produits généreront des ventes de 690 millions de livres sterling (811 M€) en 2021, selon l’Association pour l’industrie des cannabinoïdes (ACI). C’est près d’un tiers de plus que les prévisions du groupe commercial britannique avant la pandémie de 2019.

Les produits à base d’huile de CBD font l’objet d’une forte demande de la part des Britanniques qui cherchent à atténuer les douleurs liées à des maladies chroniques telles que l’arthrite grave.

Le Royaume-Uni autorise la vente de produits à base de chanvre (moins de 0.2% de THC) qui ne peuvent être fabriqués qu’à partir des fibres ou des graines de la plante, mais pas des bourgeons.