Le CBD et sa légalisation en Europe

CBD légal en Europe ?

L’Union européenne a promulgué récemment une réglementation extrêmement stricte concernant la légalisation du cannabis et de ses produits dérivés. Les différents États-membres doivent se conformer aux réglementations spéciales de l’UE pour cultiver, traiter et vendre les produits du cannabis. Certains États-membres peuvent déterminer de manière indépendante le statut juridique des produits du cannabis qui contiennent du CBD. 

Préalablement, comment différencier le cannabis du chanvre. “Le cannabis à usage thérapeutique et le chanvre industriel appartiennent à la même espèce. Généralement, on désigne les variétés contenant moins de 0,2 % de THC sur extrait sec (taux maximum légal) comme chanvre, tandis que les variétés contenant plus 0,2 % de THC sont appelées cannabis”.

Qu’est-ce que le cannabidiol ?

L’huile de cannabidiol, ou huile de CBD, est un sous-produit extrait du chanvre ou du cannabis. Cependant, les compléments alimentaires qui contiennent du CBD ne sont pas psychoactifs, car s’ils contiennent du THC, ce taux devra toujours être inférieur à 0.2%. La prise de produits qui contiennent du CBD, fabriqué en Europe, sous les règles édictées par Bruxelles, est donc sûre pour les consommateurs.

L’huile de CBD et ses dérivés sont également très populaires dans d’autres pays, comme les États-Unis, de sorte que de nombreuses personnes l’utilisent à des fins de relaxation.

La culture légale du cannabis dans le passé

Dans le passé, les entreprises obtenaient des licences spéciales pour la culture du cannabis dans le cadre d’un appel d’offres. Elles devaient prouver leurs qualifications et leurs aptitudes à cultiver du cannabis. Celles qui n’avaient pas suffisamment d’expérience dans ce domaine avaient également la possibilité de coopérer avec des producteurs de cannabis établis dans l’UE.

Toutefois, au fil du temps, cette procédure est devenue trop complexe et de nombreuses règles ont été modifiées. Aujourd’hui, dans certains pays européens, toute entreprise ayant de l’expérience dans la culture de plantes peut demander un permis de culture du cannabis qui sera analysé et délivré par l’agence nationale de la sécurité du médicament.

Les plantes et les semences doivent toujours être conformes aux normes de culture définies par l’UE. Si ce n’est pas le cas, elles sont considérées comme des stupéfiants par la loi, et les producteurs comme les utilisateurs sont hors la loi.

Si les exigences légales concernant la transformation du cannabis sont respectées, il est possible de fabriquer des produits CBD populaires tels que des extraits, des vapes ou de l’huile.

Les produits à base de CBD ont un effet positif sur la santé et le bien-être dans de nombreux domaines. Par exemple, l’utilisation régulière d’huile de CBD aide à réduire le stress et à trouver le repos après une journée chargée. Le CBD a également un effet analgésique et anti-inflammatoire qui réduit efficacement les symptômes de diverses maladies.

La situation concernant le THC en Europe

Au sein de l’UE, certains pays ont été les premiers à légaliser le CBD thérapeutique issu du cannabis. Ce dernier contient du tétrahydrocannabinol ou THC.

Les produits de CBD à usage thérapeutique ont en général un taux de CBD égal ou supérieur à 21% et un taux de THC de plus de 5%. Ces médicaments ne peuvent être délivrés que sous ordonnance médicale et ont des effets avérés dans certaines pathologies..

La situation juridique du chanvre

La loi sur les stupéfiants définit également la réglementation concernant la légalité des autres produits du chanvre en Europe. Les consommateurs finaux ne peuvent se voir proposer que des produits fabriqués à partir de chanvre entièrement transformé, soit avec moins de 0.2% de THC.

Les variantes semi-transformées ou non transformées des produits de la plante de chanvre contenant plus de 0.2% de THC, comme les feuilles, les fleurs séchées ou les bourgeons, ne peuvent être utilisées que dans le cadre de la recherche scientifique.

L’huile de CBD est-elle légale en Europe ?

Le principe de base est le suivant : moins de 0.2% de THC c’est du chanvre, plus de 0.2% de THC c’est du cannabis. Dès lors en Europe, l’huile de CBD issu du chanvre (moins de 0.2% de THC) est permise. L’huile du CBD issue du cannabis (plus de 0.2% de THC) est interdite.