CBD & THC : Connaissez-vous le système endocannabinoïde ?

Découvert il y a peu de temps, le système endocannabinoïde joue un rôle crucial dans le maintien des différents équilibres du corps humain. Deux des cannabinoïdes les plus connus sont le cannabidiol (CBD) et le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC).

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD est la molécule  la plus répandue dans le cannabis. Contrairement au THC, le CBD ne provoque pas d’effets secondaires psychoactifs comme des hallucinations ou des effets euphorisants.

Il est courant de prendre du CBD pour ses bienfaits thérapeutiques. Comme pour tout médicament ou complément alimentaire, il est important de noter que chacun réagit au CBD de manière différente. Les effets peuvent varier en fonction de l’ état de santé général. L’âge et le poids peuvent également avoir un impact. Le type de CBD, la puissance et le type de produit (huile, teinture, crème, capsule, etc..)  auront également une influence.

Qu’est-ce que l’huile de CBD, exactement ? 

L’huile de CBD est extraite du cannabis ou du chanvre. On peut placer quelques gouttes sous la langue pour absorber rapidement ses composés. Si c’est pour un problème ciblé tel que des douleurs articulaires ou une éruption cutanée, on pourra prendre du CBD sous la forme qui nous convient.

Qu’est-ce que le THC ?

Le THC ou delta-9-tétrahydrocannabinol est la principale molécule psychoactive présente dans le cannabis. Le THC intervient au niveau du système endocannabinoïde ou SEC, dont les fonctions sont très importantes pour le corps humain : rythme cardiaque, glycémie, gestion du poids, etc…

Également, le THC incite le corps à libérer davantage de dopamine, un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans l’humeur et le plaisir.

L’augmentation des niveaux de dopamine peut stimuler des sentiments d’euphorie. Certains ont même des hallucinations.

Principales similitudes et différences en CBD et THC

CBD et THC jouent un rôle crucial dans le maintien des différents équilibres du corps humain en assurant un état d’homéostasie dans notre corps. L’homéostasie est un processus de régulation par lequel l’organisme maintient son équilibre intérieur. La façon dont le CBD et le THC  interagissent avec notre système endocannabinoïde diffère cependant en fonction de nombreux facteurs environnementaux comme le mode de vie, la nutrition, etc. Cependant, on peut dire que le SEC “est un système de communication du corps humain parmi les plus importants et les plus complexes. Son altération peut contribuer à l’installation ainsi qu’à la progression de différentes pathologies”.

Source : https://www.lanutrition.fr/a-quoi-sert-le-systeme-endocannabinoide

Le système endocannabinoïde (SEC) est un système de communication composé de récepteurs membranaires cannabinoïdes CB1 et CB2. Les endocannabinoïdes vont agir localement et de façon transitoire car ils sont rapidement dégradés après leur synthèse.Ils sont naturellement créés par notre organisme en fonction de nos besoins. Des récepteurs sont situés partout dans notre corps. Ils sollicitent les endocannabinoïdes pour certaines actions.

Les récepteurs CB1 sont présents au niveau du système nerveux central, des poumons, du système vasculaire, des muscles, du tractus gastro-intestinal et des organes reproductifs.

Les récepteurs CB2 sont présents au niveau de la rate, des os et de la peau.

Ensemble, les récepteurs CB1 et CB2 sont présents au niveau du système immunitaire, du foie, de la moelle osseuse et du pancréas.

Le SEC joue de nombreux rôles importants pour l’organisme humain : contrôle des émotions, contrôle de l’appétit, système digestif, inflammation et activité des cellules immunitaires, etc.

Lorsque l’on compare le THC et le CBD, on note qu’ils ont une structure moléculaire similaire et ressemblent aux endocannabinoïdes naturels de notre corps. Une juste utilisation médicale du THC et du CBD conduit à atténuer sinon guérir des pathologies importantes. On ne parle pas du THC, qui est illégal, par ses effets euphorisants, ni du CBD, qui est légal, par ses effets de détentes, mais on parle de l’association des deux faits par des laboratoires de fabrication des médicaments qui vont trouver dans le THC et le CBD les vertus des endocannabinoïdes dont ils ont besoin pour traiter de nombreuses pathologies.